29/30/31 JUILLET

S A I N T - F L O U R
Cour de l’ancien palais épiscopal / Chapelle du grand séminaire
NUITS D'INDICIAC
Rodolphe Menguy, Ionah Maiatsky, Virgile Roche, piano
Paul-Marie Kuzma, violoncelle
Gladys Avignon, flûte
Thaïs Raï-Westphal,
soprano
Mêlant des œuvres célèbres à d’autres plus étonnantes, le répertoire interprété sera classique, romantique et contemporain avec la volonté d’emmener le public à sa découverte, de susciter sa surprise et d’éveiller sa curiosité. 
Un concert Chopin par les trois pianistes ouvrira le bal vendredi soir au grand séminaire. Tous différents, les concerts suivants sont constitués de plateaux variés autour d'un thème, d’un répertoire ou d’un compositeur et chacun des programmes voit se succéder plusieurs musiciens en différentes formations.
Conseiller artistique : Virgile Roche
Les programmes

CONCERT 1

Vendredi 29 juillet - 20h30 / Chapelle du grand séminaire.

J.S. Bach, Frédéric Chopin, Claude Debussy, par les 3 pianistes

Pour ce concert d'ouverture, les trois brillants pianistes invités pour le festival, alternent au clavier en interprétant principalement des grandes pages de Frédéric Chopin. Quelques pièces de Claude Debussy et de Bach sont choisies en contrepoint de celles-ci.


 

Chopin, Ballades, Mazurkas, Nocturnes


Bach, Toccata et fugue en Do mineur.

 

CONCERT 2

Samedi 30 juillet- 12h15 / Chapelle du grand séminaire.

Un joueur de flûte berce les ruines
 (Claude Debussy, Albert Roussel, André Caplet, Francis Poulenc, Edgar Varèse)

Les artistes du festival se partageront le plateau enchainant une série de pièces de musique française où la flûte a la part belle...


Roussel, Joueurs de flûte , Poëmes de Ronsard


Poulenc , Sonate pour violoncelle et piano


Debussy, Epigraphes antiques

 

CONCERT 3

Samedi 30 juillet - 19h00 / Cour de l’hôtel de ville
 de Saint-Flour

Romantisme allemand : des aurores au crépuscule
 (Robert Schumann, Franz Schubert, Paul Hindemith, Johannes Brahms, Alexander von Zemlinsky)

Des chefs-d'œuvre de Schubert et Schumann mis en regard de compositions écrites bien après, avec un langage renouvelé,  mais nourries  de ce premier romantisme allemand, comme la sonate de Hindemith à quatre mains aussi rare que géniale.



Schubert , Lebensstürme, Allegro en La mineur (quatre mains)


Schumann, Davidsbündlertänze


Hindemith, Sonate à quatre mains


Zemlinsky, Walzergesänge

 


 

CONCERT 4

Samedi 30 juillet - 21h30 / Cour de l’hôtel de ville
Prokoviev /Rachmaninov


La passion et la virtuosité sont au rendez-vous de ce concert au cours duquel  la sonate de Rachmaninov pour violoncelle et piano sera interprétée par le Duo Ermitage (Paul-Marie Kuzma et Ionah Maiatsky), récemment primé au Concours international de musique de chambre de Lyon.



Serguei Prokoviev , Sonate  pour flûte et piano op.93 


Serguei Rachmaninov, Sonate pour violoncelle et piano op.19
 

CONCERT 5

Dimanche 31 juillet - 19h00 / Cour de l’hôtel de ville
 de Saint-Flour

Autour d'Olivier Messiaen (Paul Dukas, Maurice Ravel, Claire Delbos, Edgar Varese, Olivier Messiaen)

Olivier Messiaen a passé plusieurs séjours estivaux à Neussargues au début des années 30, dans la maison de sa première femme, Claire Delbos, musicienne elle-même. Ce concert rassemble autur d’œuvres du couple de compositeurs, celles d' artistes ayant influencé Messiaen ou d’autres marqués par sa force créatrice.



Dukas, L’apprenti sorcier (Quatre mains)


Delbos, L’âme en bourgeon (Cycle de mélodies)


Debussy, Sonate pour violoncelle et piano


Messiaen,  les Poèmes pour Mi


Varèse, Density 21.5



 

CONCERT 6

Dimanche 31 juillet - 21h30 / Cour de l’hôtel de ville
 de Saint-Flour

In Memoriam George Crumb (1929-2022) (Johann-Sebastian Bach, Franz Schubert, Claude Debussy, Thomas Adès, George Crumb)
En défendant une œuvre de George Crumb disparu au tout début de l’année, les artistes du festival ont à cœur de faire partager une musique composée il y a cinquante ans et accessible directement: sa suggestivité plonge l’auditeur dans les fonds marins avec les baleines dont le compositeur épousa la cause, dans les années 1970 et qu'il défendit à travers cette œuvre, demeurée parmi ses plus célèbres..
Des compositions de créateurs importants pour Crumb et dont il a pu se réclamer,  sont réunies autour de cette grande pièce pour le concert de clôture des Nuits d'Indiciac.



 

Bach,  Prélude et fugue en ré# mineur BWV 877


Schubert,  Fantaisie à quatre mains 


Debussy, Fêtes galantes


Crumb, Vox Balenae


 

 



Les concerts


Les modules de concert sont brefs (sans pause) et les tarifs sont bas pour favoriser des salles pleines. 
Le prix d’une place de cinéma est le tarif modèle de référence afin de pouvoir s’adresser à tous (10€ la place pour un concert - 8€ en abonnement)

Les artistes

 

Sept musiciens dont Virgile Roche, tous issus du Conservatoire national supérieur de Paris forment la jeune équipe artistique qui anime ces rencontres- bios cf plus bas. C'est la force de conviction du directeur artistique qui les a persuadés de se lancer dans cette aventure avec bonne humeur, à ce moment où s'ouvrent leurs carrières.

Virgile Roche

Né en 1998, Virgile Roche a débuté ses études musicales à Saint-Flour avant de se former au Conservatoire de Clermont-Ferrand. Après deux années au Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés sous la direction de Cécile Hugonnard-Roche, il a été admis à 17 ans au Conservatoire Supérieur de Paris (CNSMDP) où il  étudie le piano depuis septembre 2016 dans les classes d'Emmanuel Strosser en licence, puis de Marie-Josèphe Jude et Jonas Vitaud en master. Après ses prix de musique de chambre, d'accompagnement, d'harmonie et de contrepoint, il a été récemment admis dans la classe supérieure d'orchestration de Marc-André Dalbavie. Grâce au programme Erasmus+, il s'est perfectionné à Genève auprès de Nelson Goerner.
   
Il a pu échanger avec des pianistes et pédagogues renommés au cours de nombreux stages et masterclasses et a reçu ses premières distinctions à des concours internationaux (2e prix et trois prix spéciaux au Concours International Piano Campus en 2020, 2e prix du Concours International de Musique de Chambre de Lyon en 2021 en duo avec le violoniste Hugo Meder…). Par ailleurs il est  lauréat de la fondation Royaumont en 2018 et 2019. En octobre 2020, il a remporté le prestigieux Prix de la Fondation Safran pour la Musique.

Particulièrement sensible aux répertoires des XXe et XXIe siècles, il défend avec passion des œuvres de compositeurs aussi variés que Ligeti, Berio, Crumb, Dutilleux, Messiaen, Carter,Takemitsu, Sciarrino, Scelsi ou encore Waksman et Connesson.

Virgile se produit régulièrement en récitalI, dans des festivals en France et en Europe comme  dans certaines des plus belles salles européennes  Il a aussi participé en direct  à l'émission de radio Générations France Musique : le live.

En marge de sa carrière de soliste, il se consacre à la musique de chambre, fondant en 2016 le trio Pantoum avec le violoniste Hugo Meder et le violoncelliste Bo-Geun Park. Leur ensemble est  lauréat du 1er prix à l’unanimité au Concours Européen de Musique d’Ensemble de la FNAPEC 2021, du 2e prix au Concours International d'Illzach 2019. Il est aussi en résidence à ProQuartet – Centre Européen de Musique de Chambre pour les saisons 2021-2022 et 2022-2023,
L’an prochain il a été admis en résidence à la Chapelle Reine Elisabeth (Bruxelles) à double titre : en tant que soliste et avec le trio Pantoum.




Rodolphe Menguy

Le pianiste Rodolphe Menguy est né à Paris en 1997 et  a obtenu son DEM de Piano à l’âge de 14 ans au CRR de Boulogne-Billancourt. Admis à l’unanimité en classe de piano en 2015 au CNSMD de Paris, et après y avoir brillamment obtenu son Master dans la classe de Denis Pascal et Varduhi Yeritsyan, il y est ensuite admis en Diplôme d’Artiste Interprète Classique.

Ayant étudié l’écriture auprès d’Isabelle Duha, il est  admis à l’unanimité à l’âge de 16 ans au CNSMD de Paris en Master d'Écriture où il obtient un Prix d’harmonie et un Prix de Contrepoint. Passionné d’orchestre, il obtient un DEM d’orchestration dans la classe de Pierre Farago au CRR de Boulogne-Billancourt en 2015.
Durant son parcours artistique, Rodolphe a reçu, au travers de diverses Master Class et Académies les conseils de personnalités musicales marquantes

Prix Jeune Soliste des Médias Francophones Publics 2021, il était le candidat présenté par France Musique. Il est également Lauréat 2021 de la Fondation Banque Populaire et Lauréat de la Fondation de l'Or du Rhin.
Nommé « Révélation Classique de l’ADAMI » en 2018, Rodolphe est sélectionné cette même année pour participer à la promotion « Vivaldi » de l’Académie Philippe Jaroussky. Il a obtenu de nombreux Prix dans des Concours internationaux (Grand Prix et Prix du public au concours Alain Marinaro, Concours Claude Bonneton, FLAME...).

Il s’est produit plusieurs fois en soliste avec orchestre et a fait ses débuts au Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron et à la Folle Journée de Nantes en 2020 à l’occasion des célébrations de l’année Beethoven. Il a également été invité à jouer dans de nombreux autres festivals :

Très intéressé par la musique de son temps, il a créé plusieurs œuvres du compositeur Alain Louvier, dont Nonagone, pièce pour piano solo et octuor de saxophones au Sax Open de Strasbourg. Il a notamment obtenu des Prix spéciaux pour l’interprétation d’une œuvre contemporaine aux Concours Alain Marinaro et Claude Bonneton.

Rodolphe est apparu sur plusieurs médias et a également participé au centenaire de la mort de Debussy au Ministère de la culture ainsi qu’au bicentenaire de la naissance de Chopin diffusé sur France Télévisions en 2010 en tant que « Jeune espoir ».

 




Paul-Marie Kuzma, Ionah Maiatsky

Paul-Marie Kuzma (violoncelle) et de Ionah Maiatsky (piano) fondent le Duo Ermitage en 2018 dès leur rencontre  au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris. Formés par des professeurs de renom, ils continuent à se perfectionner au CNSMDP, où ils suivent leur cursus en master de Musique de chambre. Ils se produisent sur différentes scènes parisiennes ou lors de festivals. En 2020, ils obtiennent un 1er prix au concours France Music Competition et, cette année, au 17ème Concours international de musique de chambre de  Lyon, le deuxième prix et le  Prix Belle Saison.


 


Paul-Marie Kuzma
Il commence le violoncelle à l'âge de 6 ans au Conservatoire de Saint Cloud sous le regard de Thérèse Pollet. Il entre ensuite CRR de Boulogne Billancourt dans la classe de Pascale Michaca, avant d’intégrer celle de Xavier Gagnepain, qui éveillera en lui un amour profond pour la musique de chambre. Après une année de perfectionnement auprès de Cyrille Lacrouts il est admis à l'unanimité au CNSM de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo. En 2018, il devient lauréat du concours international "Tremplin" et participe à l'académie de l'Orchestre Philharmonique de Radio France à partir de 2019. Passionné d’orchestre depuis son plus jeune âge, il intègre l’Orchestre de Paris en mai 2021 sous la direction de Klaus Makelä.



 

 

Ionah Maiatsky
Pianiste d’origine franco-russe, il s’est déjà distingué lors de concours internationaux : en 2021, il est sélectionné au prestigieux concours Clara Haskil et reçoit le premier prix au concours Albert Roussel à Paris. Formé auprès de Billy Eidi, il intègre en 2018 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il se perfectionne auprès de Marie-Josèphe Jude et Jonas Vitaud. Passionné aussi bien par le répertoire pour piano seul que par la musique de chambre, il se produit régulièrement sur scène lors de festivals tels que le festival Ravel, les Spiriades, Musiques d’un siècle, Nice Classic Live, Les 4 saisons et d’autres. Il participe en novembre 2021 à l’émission Générations France Musique.


 




Gladys Avignon



Gladys Avignon étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle a pour professeurs Sophie Cherrier, Vincent Lucas, Pierre Dumail et Nathalie Rozat. Elle s'est produite en soliste avec l'Orchestre National d'Auvergne pour le concerto en Ré min de CPE Bach et a joué avec des orchestres tels que l'Orchestre de Paris, l'Opéra de Dijon, l'Orchestre de Picardie et l’orchestre Prométhée. Gladys est lauréate du premier prix du Concours international de flûte Thomas Kuti à Skopje et a participé aux demi-finales des Concours internationaux de flûte de Cluj et Maxence Larrieu. Elle se produit dans toute la France et s'intéresse particulièrement aux musiques écrites de nos jours par les compositeurs contemporains.
Gladys est une artiste interprète qui aime avant tout être sur scène et partager son univers musical avec tous les types de public.
A la fois intéressée par la transmission et la médiation elle obtient en 2021 le Diplôme d’Etat de professeur et  son premier poste de professeur de flûte au Conservatoire du 13e arrondissement de Paris.

 

Thaïs Raï-Westphal


Après l’étude du piano et du violon dans l’enfance, Thaïs intègre Opéra Junior Montpellier Occitanie à l’âge de 14 ans et obtient un premier rôle dans le Beggar’s Opera de Benjamin Britten sur la scène de l’Opéra de Montpellier. Un an plus tard, elle rejoint la Maîtrise de Radio France dirigée par Sofi Jeannin. Durant ces trois années, elle participe à de nombreux concerts, tournées et enregistrements en France et à l’étranger, avant de poursuivre, à partir de 18 ans, son cursus musical au sein du Chœur Adulte de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris. 
Elle suit une formation de chanteuse lyrique auprès de Valérie Guillorit et se produit notamment en tant que soliste à la Cathédrale Notre-Dame de Paris. .
En 2019, elle chante en tant que soliste dans la Cantate XXI de Jean-Sébastien Bach et la Grande Messe en Ut de Mozart. Elle interprète le « Pie Jesu » de Gabriel Fauré lors de la cérémonie religieuse des obsèques de Jacques Chirac. 
Thaïs intègre le CNSM de Paris en 2020 où elle suit entre autre l’enseignement de Chantal Mathias et Anne Le Bozec. Dans ce cadre, elle interprète le rôle de Ida dans Die Fledermaus de Strauss. Thaïs est lauréate du Legs Godart Gareska en 2020.

 

 

Tarifs

10€ : tarif plein / 8€ : tarif à partir de deux concerts / 5€ : réduit / gratuit – 18 ans


En cas de temps défavorable, les concerts ont lieu dans la Chapelle du grand séminaire.  


Places en vente ici.